Retour sur la Biennale du numérique 2015 | Métiers du livre (4/4) : Métadonnées et signalement | Enssib

Nous publions les synthèses rédigées par les étudiants du master 2 PUN de l’Enssib, promotion 2015-16, et relues par les intervenants des ateliers.

La première partie de cet atelier avait pour objet l’évolution de l’économie des métadonnées du livre en France. Souad Odeh a axé son intervention sur la valeur et la description de leur écosystème.

Les métadonnées sont des données structurées décrivant des ressources physiques ou numériques, qui servent à l’identification, la gestion des droits d’accès, la préservation des fichiers. L’offre marchande des métadonnées s’est construite autour de différents acteurs tels que Dilicom (pour tous les professionnels), Electre (bibliothèques), Decître (pour les plateformes de commerce en ligne), TiteLive. Pour chaque acteur, elles prennent des valeurs différentes adaptées à la finalité du métier.
En France, on voit une convergence entre les éditeurs et les bibliothèques : les deux produisent des métadonnées qui ont des fonctions communes mais utilisent des standards différents. Comment faire des passerelles entre les deux types de métadonnées ? On voit que l’enjeu se situe dans une recomposition de la chaîne à travers l’interdépendance entre les formats ONIX et MARC.

Sourced through Scoop.it from: www.enssib.fr

See on Scoop.itTous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s